huile de lin

Le lin : l’une des graines les plus riches en oméga 3 pour rééquilibrer la balance !

Sous forme d’huile dans vos assaisonnements, moulue dans vos salades ou dans vos crakers salés ou pour un goûter sain !

Le lin représente l’une graines les plus riche en oméga 3, alors n’hésitez plus à l’utiliser !

Un peu de botanique ! Le Lin est une plante herbacée annuelle autogame, largement cultivée pour ses fibres textiles depuis des millénaires et pour ses graines oléagineuses.

Côté pratique :

  • Comment choisir votre huile de lin de première qualité nutritionnelle ?         – Votre premier critère sera un label Biologique : au minimum la feuille la feuille étoilée + le label AB.                                                                             – 2ème critère : comme vous pouvez le découvrir sur l’illustration, vous devez pouvoir lire la mention « première pression à froid » ce qui signifie que l’huile n’aura subi aucun traitement par la chaleur qui aurait pu détruire une partie des bons acides gras.  De plus, « la première pression » représente littéralement le « premier jus » obtenu lorsque les graines sont écrassées.                                                                                                            – 3ème critère : une bouteille opaque pour la protégée de la lumière et limiter son oxydation et la destruction des bons acides gras.
  • Comment utiliser votre huile ? crue JAMAIS CUITE, auquel cas vous détruirez ses acides gras.
  • Comment utiliser les graines de lin ?

Moulues de préférence afin de bénéficier de leurs oméga 3 et de pouvoir les assimiler ! Vous pouvez les saupoudrez dans toutes vos préparations préférées : crudités, compotes, avec vos céréales, sur des pâtes, dans des desserts etc…

En consommant les graines entières, vous risquez d’irriter vos intestins voire même de créer des diverticules car les petites graines peuvent se loger dans les replis des villosités intestinales et créer une inflammation.

Vous pouvez également les moudre et les faire tremper afin de réaliser des crakers salés ou sucrés que vous ferez sécher dans un déshydrateur ou dans un four si vous n’êtes pas équipés. (vous découvrirez dans un prochain article des crakers sucrés naturellement, parfait pour les petits et les grands qui remplaceront aisément des biscuits industriels).

A présent, vous savez tout pour pouvoir utiliser ces petites graines au quotidien dans votre alimentation et rééquilibrez vos apports !

 

Diététicienne-Nutritionniste depuis 12 ans.

Je suis passionnée par la nutrition, la physiologie et son fonctionnement et par la découverte des nouveaux aliments et des nouvelles recettes !

Depuis septembre 2015, après la découverte d’une hypersensibilité au gluten, j’ai commencé un long processus de mise à jour de mes connaissances dans tous ses domaines et je vous partage aujourd’hui tout mon « archivage cérébral » accompagné de ses mises à jour et des actualités que je sélectionne judicieusement pour vous.
Ma passion pour la diététique, la nutrition et l’hygiène de vie saine sont en perpétuel évolution et l’aventure ne fait que commencer !

Venez découvrir ma présentation complète et mes motivations dans l’onglet : A propos – Mot de la Présidente.

Laisser un commentaire