Le Manganèse, un oligo-élément indispensable

Historiquement parlant, le manganèse est important. Il est en effet le premier oligo-élément métallique reconnu comme essentiel à la vie.

Le manganèse est omniprésent dans l’environnement, que se soit dans les roches, les sédiments ou l’eau. Malgré son rôle crucial dans notre organisme, il n’y est présent qu’en très petites quantités, rendant ainsi l’apport par l’alimentation indispensable.

 

Rôles dans l’organisme

Le manganèse intervient dans un grand nombre de mécanismes :

  • Dans le métabolisme des lipides (acides gras et cholestérol);
  • Dans le métabolisme des protéines (acides aminés);
  • Dans la synthèse des vitamines E et B 1;
  • Dans le métabolisme des glucides (hypoglycémiant);
  • Dans la production d’hormones sexuelles et thyroïdiennes;
  • Dans la formation osseuse et la synthèse du collagène;
  • Dans le bon fonctionnement du système nerveux;
  • Dans la lutte contre le stress oxydant et les effets néfastes des radicaux libres (Superoxyde dismutase).

 

Un anti-allergique

Le manganèse a prouvé son efficacité contre les manifestations allergiques, notamment dans l’asthme, l’eczéma, le rhume des foins…

 

Réserves et besoins

Nos réserves de manganèse sont principalement réparties dans les reins, le foie et le pancréas.

Pour la femme, les besoins quotidiens sont estimés à 2,5 mg ; Pour l’homme, ils sont de 2,8 mg/jour. Une alimentation variée et équilibrée couvre sans difficultés ces besoins.

 

Excès

Consommé en excès, cet oligo-élément peut néanmoins devenir neurotoxique. Ainsi, il faudra être prudent en cas de supplémentation médicale (voir avec votre médecin).

Cette toxicité reste rare.

 

 

Sources

Le manganèse est surtout présent dans les végétaux. On le trouve en plus grande quantité dans les moules (6.8mg au 100g), dans les céréales complètes, les fruits oléagineux (environ 3-4mg au 100g), le chocolat, les légumes, les germes de blé et certains condiments (clou de girofle, safran, gingembre, curcuma, cannelle, poivre, basilic, thym…).

Cet oligo-élément est par ailleurs quasiment absent dans les fruits et les aliments d’origine animale.

 

 

Source de l’illustration : Doctissimo

Après l’obtention d’un bac ES, j’ai travaillé durant deux ans, dans une maison de retraite puis dans une boulangerie-pâtisserie artisanale, avant de me lancer dans l’aventure du BTS Diététique.

Végétarienne dans l’âme, j’ai toujours été à l’affût de nouvelles connaissances sur la diversité alimentaire. Et je n’ai encore jamais été déçue! Véritablement passionnée par la diététique, je rêve d’accompagner les individus dans leur quête du « bien manger ».

Laisser un commentaire