Mais pourquoi l’oignon nous fait-il pleurer ?

Cru ou cuit, en salade ou doré à la poêle, l’oignon mérite sa place au sein de votre alimentation !

Légume bulbe appartenant à la famille des alliacés, proche cousin de l’ail, de l’échalote ou encore du poireau, l’oignon réserve de nombreux bienfaits….

 

 

Mais commençons d’abord par répondre à la question qui nous interpelle : Pourquoi l’oignon nous fait-il pleurer ?

Lorsqu’il est en terre, l’oignon a la capacité d’absorber le soufre présent dans le sol. En épluchant et en éminçant l’oignon, on « casse » ses cellules : Les molécules de soufre entrent en contact avec des enzymes (alliinases) présentes dans le légume, ce qui déclenche une réaction chimique aboutissant à l’émanation d’un gaz volatil et irritant. Au contact des yeux, il se transforme en acide sulfurique… Et les larmes coulent !

 

A présent, observons ce que ses couches nous cachent…

 

  • Comme tous les végétaux, l’oignon est composé en majorité d’eau (89%), ce qui en fait un aliment peu calorique (39 kcal/100 g);

 

  • Du côté des minéraux, il contient du calcium, du magnésium, du phosphore, du potassium et du sélénium. Il contient également une petite quantité, mais non-négligeable, de fer et de zinc ;

 

  • Pour les vitamines, on retrouve de la vitamine A, C, B5, B6 et B9 (=très utile pour les femmes enceintes ! ) ;

 

  • L’oignon est une des sources les plus importantes de quercétine (que l’on trouve également dans la pomme), puissant anti-oxydant. Des études on démontré que la quercétine avait la capacité de fluidifier le sang, de diminuer le mauvais cholestérol (LDL), d’augmenter le bon cholestérol (HDL). Elle aurait également des propriétés anti-inflammatoires, antibiotiques et anti-virales.

 

  • Les composés soufrés que l’oignon contient favorisent la détoxification de l’organisme : ils sont capables de s’accrocher aux métaux lourds et de les éliminer de notre corps. On notera que la vitamine C joue également ce rôle…

 

Principales variétés…

 

Eléments, Spirit, le Hyskin, le Bennito, l’oignon HyBelle, le jaune doré de Mulhouse ; pour l’oignon doux des Cévennes , le Cénol ou le Toli. Les oignons sauciers et grelots, aux petits bulbes caractéristiques, sont des variétés d’oignon jaune.

Source : www.oignon.info

 

 

Une variété d’actualité très douce à intégrer facilement dans vos crudités est l’oignon rose pâle :

Faites attention car on le confond facilement avec l’oignon jaune en apparence mais le goût vous le rappellera !

 

Le saviez-vous ? l’oignon est très efficace pour combattre un rhume naturellement !

Voici la recette :

« Coupez un oignon cru en deux et placez les deux moitiés sur votre table de nuit avant de dormir. Au cours de la nuit, l’action de l’oignon sur le système respiratoire devrait soulager efficacement le rhume. Changez d’oignon chaque nuit. »

Ce sera peu glamour pour votre partenaire car l’odeur se diffusera dans toute la pièce mais ce sera efficace pour vous soigner 😉

-> remèdes de grand-mères.

 

 

Laisser un commentaire