Une pomme par jour éloigne le médecin: Zoom sur la Pectine

Croquante ou farineuse, rouge ou verte, acidulée ou sucrée… Il y a autant de variété de pommes qu’il y a de goûts ! Et c’est peut-être l’une des raisons qui fait d’elle le fruit le plus consommé en France.

On retrouve ses nombreuses déclinaisons de Septembre à Mai, où c’est la peine saison; mais également en été, grâce à sa conservation relativement importante (de l’ordre de 1 à 6 mois).

La pomme pèse en moyenne 150 g. Elle est composée de 85% d’eau et contient l’équivalent de trois morceaux de sucre. Elle est source de vitamines, notamment de vitamine C, et de minéraux, dont le sélénium qui est un puissant antioxydant.

On retiendra que la pomme est l’un des fruits contenant de la pectine, alliée de notre santé!

Petit zoom sur la pectine:

  • La pectine est une fibre végétale ayant la capacité de se gélifier au contact de l’eau, ce qui lui confère de nombreuses qualités !
  • Dans notre organisme, elle joue en effet un rôle dans la régulation de notre transit intestinal, en le ralentissant, ce qui peut être favorable en cas de diarrhée.
  • Ainsi, la pectine a un impact sur la digestion des graisses et des sucres, qui, en ralentissant le transit, améliore ainsi leur assimilation.
  • On notera également son rôle non négligeable dans la prévention des maladies cardiovasculaires grâce à sa capacité à absorber les graisses et le cholestérol en excès.
  • Enfin, sa propriété gélifiante lui offre un autre avantage qui est celui d’effet satiétogène. En cas de petite faim entre les repas, une pomme et un verre d’eau permettra de tenir jusqu’au déjeuner ou dîner !

 

En revanche, si la pomme a bien un défaut, c’est le nombre inconsidérable de traitements qu’elle subit. C’est pourquoi il faudra préférer, dans la mesure du possible, les pommes issues de l’agriculture biologique et de production locale. Dans le cas contraire, on veillera à nettoyer scrupuleusement sa pomme avant de croquer dedans ou bien de la faire tremper toute la nuit afin d’éliminer 80% des pesticides et des éléments toxiques.

A présent vous êtes opérationnel.l.e et incollable sur ce fruit !

 

 

Après l’obtention d’un bac ES, j’ai travaillé durant deux ans, dans une maison de retraite puis dans une boulangerie-pâtisserie artisanale, avant de me lancer dans l’aventure du BTS Diététique.

Végétarienne dans l’âme, j’ai toujours été à l’affût de nouvelles connaissances sur la diversité alimentaire. Et je n’ai encore jamais été déçue! Véritablement passionnée par la diététique, je rêve d’accompagner les individus dans leur quête du « bien manger ».

Laisser un commentaire