Le boudin noir : Que peut-on en penser ?

 


Comme nous venons de le voir, le boudin noir n’est pas un aliment à consommer régulièrement de part sa composition, on rencontre aussi d’autres problèmes avec les boudins noirs industriels :

Selon la provenance des produits, il peut y avoir une forte concentration en nitrates et nitrites alimentaires (E249, E250, E251, E252), pouvant mener à la formation de composés cancérigènes, les nitrosamines. On y trouve aussi des additifs dangereux pour la santé.

Comme toutes charcuteries, on veillera à  faire attention également à son apport important en sel.

Malgrés tout ces points négatifs, le boudin noir reste la charcuterie la plus intéressante de part son apport important en fer.

Lisez les etiquettes et choisissez un boudin noir sans sel nitrité, polyphosphates, gélatine etc…

Une saison pour le boudin ?

L’époque de l’année de la fabrication du boudin est en lien avec l’abattage du cochon :

L’abattage du porc, à l’entrée ou au cœur de l’hiver, est avec la moisson et les vendanges l’un des temps forts de l’année rurale. Il a son calendrier propre qui s’étale sur près de trois mois.

 

 

Laisser un commentaire