Le boudin noir : Que peut-on en penser ?

 


Comme nous venons de le voir, le boudin noir n’est pas un aliment à consommer régulièrement de part sa composition, on rencontre aussi d’autres problèmes avec les boudins noirs industriels :

Selon la provenance des produits, il peut y avoir une forte concentration en nitrates et nitrites alimentaires (E249, E250, E251, E252), pouvant mener à la formation de composés cancérigènes, les nitrosamines. On y trouve aussi des additifs dangereux pour la santé.

Comme toutes charcuteries, on veillera à  faire attention également à son apport important en sel.

Malgrés tout ces points négatifs, le boudin noir reste la charcuterie la plus intéressante de part son apport important en fer.

Lisez les etiquettes et choisissez un boudin noir sans sel nitrité, polyphosphates, gélatine etc…

Une saison pour le boudin ?

L’époque de l’année de la fabrication du boudin est en lien avec l’abattage du cochon :

L’abattage du porc, à l’entrée ou au cœur de l’hiver, est avec la moisson et les vendanges l’un des temps forts de l’année rurale. Il a son calendrier propre qui s’étale sur près de trois mois.

 

 

Bonjour,

Je suis Etienne NIEL, j’ai 23 ans et je vis à Montpellier où j’ai fait mes études dans le sport (Licence STAPS) avec l’objectif de devenir préparateur physique / coach sportif, j’ai ensuite décidé de compléter mon diplôme avec le BTS Diététique afin de pouvoir apporter mon aide à la fois sur le coaching sportif que diététique.

Passionné de sport depuis ma petite enfance, avec la pratique de l’athlétisme et plus tard du rugby à XIII (2 ans en semi-professionnel à Montpellier XIII), je me suis rapidement rendu compte que l’alimentation était d’une importance capitale pour maximiser la récupération, être en forme, éviter les blessures … et cela dans n’importe quelle discipline que ce soit.

Un Cadre De Vie sain nécessite un assemblage de bonnes conduites et je vous partagerais quelques flèches de mon arc !

Laisser un commentaire